Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

À propos


Il n’y a, il n’y a eu et il n’y aura en France qu’un seul fabuliste, et il n’y a pas de fables à faire après la Fontaine. (Théodore de Banville)
entre parenthèses (les fables ne sont que des contes de faits).

Affabulation ou fabulation ?

Le nom affabulation a d’abord désigné le sens moral d’une fable, d’un apologue, puis la trame d’un récit, d’une pièce de théâtre et enfin, par extension, la construction de l’intrigue dans une œuvre de fiction ; ces deux derniers sens sont les seuls encore en usage aujourd’hui.
Avec l’article défini élidé « l’ », affabulation forme un groupe nominal, l’affabulation, qui est l’homophone d’un autre groupe nominal dans lequel entre cette fois-ci l’article défini non élidé « la » : la fabulation.
On se gardera de confondre affabulation et fabulation, cette dernière étant la tendance, parfois pathologique, à présenter comme vrais des récits imaginaires, et l’on fera de même pour les deux verbes correspondants, affabuler et fabuler.

On dit

Toute cette histoire n’est que mensonges et fabulations

Il ne cesse de fabuler

Voici en deux mots l’affabulation de ce roman

On ne dit pas

Toute cette histoire n’est que mensonges et affabulations

Il ne cesse d’affabuler

Voici en deux mots la fabulation de ce roman

(Académie française)

 

En ce qui me concerne, outrepassant les conseils de Banville, j’affabule donc des histoires aux allures de fabulation, en espérant qu’on les prenne pour des fables.

En clair, j’outrefabule.

 

5 commentaires sur “À propos

  1. RIEB-PIOLLE SYLVIANE
    16 février 2018

    Bonjour,
    Les  » Éclats de Lire  » vous remercient très chaleureusement pour l’Ode au boeuf inaugurant notre rendez-vous de partage des mots.
    J’ai beaucoup apprécié votre site et je pense que beaucoup de vos écrits alimenteront nos petites réunions.

    J'aime

  2. Zoé Pivers
    20 janvier 2015

    Je ressens comme je respire, et pour autant, les mots ne trouvent pas toujours leur souffle…
    Alors, juste, Merci
    Et,
    Chapeau Monsieur

    J'aime

  3. pich24
    5 avril 2014

    Je vous en prie. Dégustez à loisir et sans modération.
    Merci et bonne lecture.

    J'aime

  4. Bonnefoy Camille
    2 avril 2014

    Pour ma part, je l’avoue, de lire vos textes, a été grand plaisir…
    J’ai sincèrement aimé. A bientôt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s