Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Saumon des sources


Le retour à tout prix. Avec, pour citer mes sources, d’innocents emprunts aux « Regrets » de Du Bellay…

Non moins heureux qu’Ulysse ayant fait beau voyage,
Un saumon retournait vers son petit rivage :

« Quand reverrai-je, hélas, les cristallines eaux
Où je vécus jadis parmi les saumoneaux ? 
Verserai-je une larme au coin de nostalgie,
Où je soufflais, tacon, ma première bougie ? »
Demandait-il, aux cours de chaque confluent,
Pour arrêter son choix sur le moins polluant.

Et, par ces effluents rejetés dans sa course,
Le pauvre s’éloignait des odeurs de sa source,
Jusqu’à ce qu’un beau jour, loin de son lieu natal,
Un ruisseau de l’amont lui donna son aval.

« Notez que, dit le ru, si la mare est bénie,
Vous n’aurez nul saumon en votre compagnie. »

« Tu te moques de moi ! répond l’autre effrayé
De mourir seul ici sans même avoir frayé.
Plus me plaît un séjour en liquide toxique,
Que devoir me soustraire à ma charge lubrique,
Plus qu’à cet endroit pur, je tiens à mon plaisir,
Plus qu’à ta propreté, je veille à mon désir ;
Je préfère à tes eaux, ma source d’origine
Où, parmi les poisons, ma douce j’alevine. »

saumon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 janvier 2018 par dans Poisson, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :