Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

La galinette cendrée


Mieux vaut-il fuir sous le tir de bons que de mauvais chasseurs ?

Elle fuit sous le tir d’illustres Inconnus. (1)
Qu’ils soient bons ou mauvais, les chasseurs sont venus 
Pour la cribler de plombs ou par balle descendre
La belle galinette et sa plume de cendre.

Mais s’il est des méchants qui goûtent ta saveur,
Ton charmant en veut moins à ta chair qu’à ton cœur.
S’il te dit des mamours, qu’à tout champ il répète :
« Ô mon tendre duvet ! Ô ma douce poulette ! »
On croirait dans son bec entendre un mot taquin
Que disait tendrement le papé d’Ugolin.

Qu’elles doivent être éprouvantes ces vies
Dont le corps et le cœur déchaînent les envies,
Tentant de repousser de violents désirs :
D’un côté les assauts, et de l’autre les tirs !

Lorsqu’il fallut céder, l’objet de convoitise
S’accrocha sur l’amour pour mieux fuir la bêtise,
Prit l’aplomb du plus doux sous le plomb du plus fort,
Et fit choix de la vie aux dépens de la mort.

Et dans les clairs matins, après la pariade,
Un tendre gazouillis leur jouait une aubade.

(1) Bien qu'ils soient Inconnus, mais comme on les adore,
Les gens de ce calibre ont droit à l'oxymore.



3 commentaires sur “La galinette cendrée

  1. Curare-
    28 août 2017

    C’est étrange !
    Les fées m’ont fait contraire !
    1 grande tristesse m’a envahie
    à la lecture, au seul mot de ce mot ‘galinette’
    Mon père l’employait –
    Je me souviens de lui
    Il portait dans ses bras mon premier enfant
    et il l’appelait -Galinette- (Gallinette ?)
    Merci pour cette litote donc – surgit du néant bullaire –

    J'aime

  2. Anne de Louvain-la-Neuve
    28 août 2017

    Ah, ça, c’est un morceau d’anthologie totale et intersidérale le coup de la galinette et des bons (ou des mauvais) chasseurs ! Rien que lire ce titre j’étais déjà écroulée ! Et en plus, ça finit bien grâce à vous ! Chouette alors.

    J'aime

    • pich24
      28 août 2017

      Ah merci ! Et ravi que cela vous ait plu. Avec votre permission, sur les conseils de mon ego, j’aimerais considérer « morceau d’anthologie intersidérale » comme une litote.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 août 2017 par dans Gallinacé, Gibier, Volatile, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :