Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Dore, doryphore ! Dort !


Avis de congé… à la mode congé*. (*congé : genre poétique médiéval. Bodel, Rutebeuf)

Dès le 21 juin, doux solstice d’été,
Ma rime va s’offrir des airs d’oisiveté :
doryphore 1Ma fable se permet, pour raison estivale, D’envoyer la fourmi dans le champ de cigale, Elle incite ma plume à soudain ralentir Pour passer de chantier mes travaux à loisir. Quelqu’un – Qui ? Je ne sais – m’envoie en doryphore Dorer vers des lieux où le vers se revigore. Me voilà donc contraint, peut-être avantagé, D’un devoir de vacance et son droit de congé Pour jouir d’un repos de petite durée Et dormir tout mon saoul jusques à la rentrée. Bon été cher lecteur, Font mes rimes en chœur.

4 commentaires sur “Dore, doryphore ! Dort !

  1. Cher ami, parlez vous comme vous écrivez ? Que ces rythmes chantants swinguent avec bonheur ! Bon repos, je souhaite, à ce brave trouvère.

    J'aime

    • pich24
      23 juin 2017

      (sur les mêmes rimes)
      Lectrice, chère aussi, je vois que vous savez
      Parler l’alexandrin mieux qu’un simple amateur.
      Alors après l’été, vous relire j’espère.

      Aimé par 1 personne

  2. Bonnefoy Camille
    21 juin 2015

    Super !
    Congé assurément mérité, en fidèle lectrice, j’attends votre rentrée.
    Bon repos;

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 juin 2017 par dans Coléoptère, Insecte, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :