Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Un colibri à part


Directement inspiré du Mouvement Colibris : http://www.colibris-lemouvement.org/

On ne l’a jamais su. Comment peut-on savoir
Qui, lors d’un incendie, enflamme le grattoir ?
Est-ce bien important qu’il s’agisse d’un crime
Lorsque c’est la forêt qui se pose en victime ?

Et le feu progressait sous les cris déchirants
Des arbres dérangés dont se rompaient les rangs,
Et les flammes léchaient de leur faim carnassière
Le fond de chaque nid et de chaque tanière,
Alors qu’à plume ou poil, la faune de ces lieux
Blâmait, sans trop savoir, l’impuissance des cieux :

« Triste fatalité ! Que reste-t-il à faire ? »
Nombreux tiraient le sort comme bouc émissaire,
Alors qu’un colibri, noble et vaillant oiseau,
Par force allers-retours s’en allait puiser l’eau
Pour la verser ensuite au cœur de la fournaise,
En façon d’opposer le courage à la braise.

Inactif, un tatou se gausse du sapeur :
« Ton baroud, glose-t-il, ne vaut que pour l’honneur.
Crois-tu réellement que tes gouttes d‘un gramme
Pourront, avec du temps, circonscrire la flamme ? »

« Tais-toi ! répond l’oiseau, tu me mets en retard.
Si la besogne est longue, au moins j’en fais ma part. »


colibri-1

2 commentaires sur “Un colibri à part

  1. Oh, oui, c’est les petits ruisseaux qui font les grandes rivières ! C’est comme ça qu’on élit des présidents car à commencer petit, on finit toujours par en récolter les fruits.

    J'aime

    • pich24
      25 mai 2017

      Oui. J’ai trouvé le conte amérindien sympathique. Il ne restait qu’à le versifier.
      Il ressemble beaucoup au conte La fourmi et le moineau, de Djami un poète afghan du moyen âge. Comme quoi, il y a partout et depuis toujours les gens qui parlent et ceux qui oeuvrent.
      PS : Pardon pour le retard de la réponse.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 mai 2017 par dans Oiseau, Trochilidé, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :