Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Le marchand de tapir


On ne devrait pas marchander tout et n’importe quoi.

Ayant pris dans ses rets un tapir solitaire,
Le marchand gémissait sur sa mauvaise affaire :
« J’aurais pu mieux tomber ! Voyez ce vieux débris !
Pas plus grand que ne sont ses cousins pécaris !
Moins lourd qu’un sanglier ou qu’un cochon sauvage,
Le poil terne, blanchi, par l’offense de l’âge.
Ferai-je une teinture à ce tapiridé
Afin que son vieux cuir semble moins démodé ? »

« Oh ! Mets terme à ton verbe et ta plainte importune.
Devons-nous supporter tes revers de fortune ?
Le gourmande sa proie en proie au ras-le-bol
D’entendre que sa peau se tanne dans le dol.
Une heure laisse-moi pour faire ma tournée ;
Je ramène une harde à la peau satinée. »

« Une heure ! Tu veux rire ! Et puis quoi mon ami ?
Estime-toi chanceux d’en avoir la demi »

« Alors, disons le quart. Ouvre donc cette cage
Pour la gloire d’Hermès et ses sacs de voyage. »
tapir1« Cinq minutes.» « Trois !» « Deux ! C’est là mon dernier mot. Un marchand tel que moi ne marchande pas trop ! » « Si je suis dur à cuir, tu l’es plus en affaire, Mais je ne doute point que ton offre est sincère. Quel éclat d’avoir fait contre ma vieille peau Un échange de soie avec tout un troupeau ! » « Allez ! File, coquin. Tout ce babil m’embrouille. Ne me fais pas l’affront de revenir bredouille ! » Et le tapir s’en fut goûter sa liberté Acquise sur l’autel de la cupidité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 janvier 2017 par dans Mammifère, Ongulé, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :