Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Faute de grive


On mange du merle. Fable de 20 vers… et bonjour les dégâts !

Dans la vigne des clos, lors d’étés fructueux,
Passent des passereaux dans un vol sinueux
Car, ivres les grives ont, juste avant les vendanges,
Picoré dans le grain et pris la part des anges.
grivePeut-on tenir grief à ces oiseaux grivois D’aimer le jus de treille à s’en lécher les doigts ? Quel dieu des animaux, quelle sagesse haute, Pourrait-il décréter qu’il s’agit d’une faute ? Le voilà sur le pampre en guise de perchoir ; Leur juge accusateur s’appelle merle noir. « Stop ! » dit-il à la grande amatrice de grappe, D’une mine de qui goûte à rire sous cape. Elle, malgré l’ivresse, observe ce cousin Qui n’est pas moins fautif dans l’amour du raisin, Et qui n’est pas dernier en faits de grappillage Ou de flagrants abus de ce divin breuvage.
grive-2Mais la tourdre aperçoit un homme à l’agachon Qui pourrait mélanger serviette avec torchon ; Un de ces bons chasseurs qui de gros vin s’enivre, Et confond au jugé le merle avec la givre. « Adieu ! dit-elle alors au noirâtre envieux. Je te laisse le champ et son nectar des dieux ; Je reconnais ma faute et ma tare gloutonne, Mais je dis “longue vie !” à qui me les pardonne. » Et volant au péché des coteaux d’à côté, La grive finit saoule, et le merle en pâté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 décembre 2016 par dans Oiseau, Turpidé, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :