Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Les aventuriers de l’Arche


« Palissade, ô palissade ! Paroi, ô paroi de roseaux ! ». On ne peut pas écrire des fables sur les animaux sans évoquer leur première croisière sur le coracle. Histoire de comprendre pourquoi tous savent nager…

Quand le père Noé s’embarqua sur son arche,
Il se jugea conforme à son tableau de marche :
« Vogue ! avait dit la Voix. Fait cap sur l’horizon.
Tu trouveras après ta nouvelle maison. »
Noé 20Premier désagrément, la panthère est patraque : « Retourne au port. Merci. J’en ai déjà ma claque. » Dit-elle au capitaine avec, dans le regard, Le mépris affecté que mérite un steward. (1) Plus loin un éléphant à la patte d’écume (2) Veut savoir au diner si l’on porte un costume. Le renard, quant à lui, demande tout de go Combien vaut, minimum, la plaque au casino. Se prenant pour une huile, une fraiche sardine Cherche le numéro du pont de la piscine, Tandis qu’un lapin blanc qui veut ironiser Dit qu’avec tant de pluie on ne peut pas bronzer. « Je ne sais, répond l’homme à grand renfort de gestes, Qui Dieu fait le plombier dans les vannes célestes, Mais je n’ai qu’un seul but. Si je le mène à bien, Nous serons le futur de l’antédiluvien. (3) Les bêtes à bon dieu, pures, impures, toutes, Prends-les pour leur bonté puis remplis-en tes soutes Et file droit devant, le Tout-Puissant m’a dit, Pour l’établir ailleurs qu’en ce monde maudit. »
Noé 40 « Bravo, dit le lapin, mais en cas de naufrage Où donc est situé l’engin de sauvetage ? » (4)
Et même si l’on croit qu’à tout l’on a pensé, Le problème survient dès le plan commencé. (1) Rime à l’œil hélas fausse. Oui, d’accord, je l’admets ; Mais elle me plait tant que, tant pis, je la mets. (2) Métaphore adaptée au monde sur-terrain Pour dire un animal ayant le pied marin. (3) Le seul homme sur terre, au titre de transfuge, Dont on croit qu’il ait dit : « Avant moi le déluge ! » (4) Depuis, sur un navire, on ne dit pas “lapin” : Un mot porte-malheur qui présage un pépin.

3 commentaires sur “Les aventuriers de l’Arche

  1. Bonnefoy Camille
    24 août 2015

    … « Où donc est situé l’engin de sauvetage ? « …
    L’horizon est sans fin
    Les aventuriers de l’Arche
    Ne savent plus nager
    Sans cap
    Point de retour au port.

    En attendant « l’engin de sauvetage « , merci de vos écrits.
    J’adore.

    Aimé par 1 personne

    • pich24
      3 septembre 2015

      Merci. Il est toujours agréable d’avoir affaire à des connaisseurs (sseuses). Etes-vous de parenté avec Yves Bonnefoy le célèbre poète ?

      J'aime

      • Bonnefoy Camille
        5 septembre 2015

        Malheureusement je n’ai pas de lien de parenté avec le célèbre poète. Je dois même vous avouer être dyslexique et dysorthographique. J’ai 66 ans, j’écris presque tous les jours pour ne pas faire de fautes, mais les mots s’envolent. Ce n’est pas grave et même très amusant car, souvent, l’envers des mots sont très instructifs. Merci de votre message et sincères pensées.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 août 2015 par dans Homme, Mythologique, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :