Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

La hyène a bon goût


La guerre des chefs ? Dans les métiers de bush, suivez le guide. Hyène, un des rares mots où le h est aussi muet qu’aspiré (c’est au choix), ce qui m’a permis de jongler avec la prosodie.

Une hyène du bush, ayant l’esprit critique,
Déployait ses talents dans le gastronomique.

Peu comptaient pour son goût les dates de fraicheur,
Mais elle exerçait bien son métier de gouteur
Après la mise à sac des animaux funestes ;
La cuisine étant l’art d’accommoder les restes.

Dans son club de mordus on était coutumier
D’attendre sagement qu’elle passe en premier :
Nul besoin de baver ou de se mettre en rogne
Avant qu’un connaisseur déguste la charogne.
hyène 4Si nul n’osait émettre un avis différent, Ce n’était pas le cas d’un proche concurrent : Un vautour incarnant la seconde fournée, Héritier d’une part un peu moins gratinée, Qui jugeait quelquefois parfaitement correct Un bout que la rieuse (1) avait traité d’infect. Elle fit fi d’abord de cette divergence, Mais son dédain premier devint impatience, Vague à l’âme, souci, puis contrariété Quand sa meute écouta le rapace vouté. « Excellent ! » disait-il d’une viande pourrie Que l’autre avait jugé comme “saloperie”. Or, ces débats nourris des experts en reliefs Allaient se terminer par un combat des chefs : Un duel permettant que le destin dévoile Celui dont il faudrait un jour suivre l’étoile.(2)
hyène 2 Mais au cours du concours le vautour s’étrangla, Ce qui, pour le défunt, toute chose régla. Quand la hyène gouta la chair de l’adversaire, Elle lui reprocha sa saveur délétère : « Ça ne m’étonne pas ! dit-elle avec dégout. À si mal se nourrir, comment avoir bon goût ? »
Sus au diktat du goût qu’imposent les gourmets ! Car les suivre toujours, c’est ne l’avoir jamais. (1) Oui, le cri d’une hyène est un rire glaçant Qui laisse supposer que va couler le sang. (2) L’étoile Michelin du gouteur de carcasse Qui dit, des deux, au mieux, lequel se décarcasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mai 2015 par dans Carnivore, Félin, Mammifère, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :