Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

La cigogne abracadabrantesque


Mot attribué à Arthur Rimbaud, et repris plus tard, sur les conseils de DDV, Premier ministre, par J.C, Président de la République, pour éteindre une rumeur… embaracadabrante.

La cigogne volait, portant un large sac
De drap qui, pour bébé, tenait lieu de bivouac ;
Gosse sur qui pesait une lourde hypothèque,
L’empêchant de montrer sa gueule de métèque.

Sa mère le cachait des vagues de rumeurs
Qui déferlent d’ennui sur les plus simples cœurs. (1)
cigogne 5Car elle le guettait, la foule cigognesque, Adepte de l’on-dit abracadabrantesque : Nombreux oiseaux oisifs qui déversaient leur fiel Et bave de ragots dont ils faisaient un miel ; Éduqués dans la rue au diplôme d’usage : BTS de potins ou bac de commérage, Doctorat de sornette et master de cancans, Petits brevets volés pour petits délinquants, Petites gens voyant leur vie enracinée Du petit horizon qu’offrait leur cheminée. N’aurait-ce été que ça, le goût de clabauder, C’eut été naturel de s’en accommoder, Mais dans le fond du cœur de cette médisance Gisait le vil plaisir du tir sur l’ambulance : On aimait profiter du sort du migrateur Afin de se targuer de plus pure blancheur ; Et ce faisant, c’était, par œuvre de bassesse, S’offrir à moindres frais un brevet de noblesse.
cigogne Mais grâce à la longueur du bec handicapant Le cigogneau sauva l’un d’entre eux d’un serpent. Confus, puis hésitant sur la conduite à suivre, Car autant ignorant du savoir que du vivre, Ce dernier, sans merci, s’en revint cependant Décidé pour toujours à taire l’incident. Il chercha bien longtemps, Ô nature du vice ! D’en faire une variante à son seul bénéfice, Mais ne pouvant s’offrir l’étoffe du héros, Il devint clairement moins vivace aux haros… Et comme la bêtise est surtout grande gueule, La clameur, peu par peu, s’éteignit toute seule. (1) Cela ne peut venir que d’un esprit sans fard Que dire au cigogneau : vilain petit canard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 janvier 2015 par dans Echassier, Oiseau, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :