Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

La tortue en copier-couler


Imiter ou singer, telle est la question…

Se rendant à la plage, une belle tortue
Glisse dans son panier deux feuilles de laitue,
Songeant au pique-nique auquel une consœur
Marine, pour le cas, consent à faire honneur.

Mais la grande y parvient, malgré des eaux limpides,
La mine exaspérée, en retard, les mains vides :

« De la mer, où je vis, voilà le trou du cul !
Aurais-je déjoué je ne sais quel calcul
Grâce auquel vous comptiez ne pas me voir paraitre ? »
S’exclame cette luth qui traite l’autre en traitre.
tortue 10Animal à sang froid son hôtesse se tait, Baba de ce nageur qu’elle admire en secret. Même si ce géant se prétend en colère Et replonge dans l’eau pour fuir le mal de terre. La petite bombée (1) en reste toute coite Et, comme obnubilée, à sa nage elle emboite, Ne possédant pourtant, de cet art, nul savoir Ni la moindre sagesse à s’en apercevoir. Du fait que toutes deux n’ont pas la même jauge, On voit l’une qui palme, et l’autre qui patauge : L’une leste et gracile, experte en ces milieux, Et l’autre qui copie en faisant de son mieux.
tortue 2« Pas mal ! » dit l’aquatique avec un bon sourire Sachant pertinemment qu’il adviendra le pire Si la petite insiste à vouloir plagier En dehors d’une plage où se réfugier. — Deux vers me suffiront pour qu’arrive ce pire, Sans qu’il ne soit vital de trop vous le décrire. — Quand la géochelone honora donc son sort, S’étant crue émérite en moyens de transport, La luth eut ces bons mots comme oraison funèbre : « Singer n’aura jamais rendu quelqu’un célèbre. » (2) (1) Carapace bombée et griffes non palmées Diffèrent ces deux sœurs aux lenteurs mal famées. (2) Il faut dire qu’avec une machine à coudre Nul n’est onc devenu de la guerre un grand foudre.

3 commentaires sur “La tortue en copier-couler

  1. tizef
    18 décembre 2014

    J’ignorais qu’il y eut des geochelones parmi les cheloniens
    merci, je finirai l’année un peu plus savant

    J'aime

  2. pich24
    9 novembre 2014

    Bien sûr, on imite tous, mais plus ou moins bien. D’ailleurs, une deuxième composante de l’apprentissage c’est l’erreur.
    Merci pour le commentaire (l’élégance de l’écriture ! vivement qu’il y en ait 10000 qui pensent comme vous.)

    J'aime

  3. Zoé Pivers
    4 novembre 2014

    J’aime beaucoup le ton et l’élégance de l’écriture.
    Singer, n’est-il pas le b a ba de l’apprentissage ? 🙂
    Merci pour ce charmant moment de lecture
    Zoé

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 octobre 2014 par dans Reptile, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :