Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Le zèbre et le dalmatien


Point barre. Une refondue de ¨Fables à l’air libre ¨ ; comment chacun défend sa paroisse avec mauvaise foi…

Un dalmatien flânant et par monts et par vaux
Eut l’heur d’un jour monter sur ses plus grands chevaux
En croisant le fameux et néanmoins célèbre
Équidé reconnu comme un drôle de zèbre.

« Erreur de la rature. » analyse-t-il donc,
Se moquant du rayé comme on ne le fit onc.
En face, on est enclin à suivre l’algarade
Pourvu que l’adversaire en prenne pour son grade :
« Quel bronzage élégant ! répond l’incriminé.
Peint, on ne sait, hélas ! par quel illuminé.
Ne dites pas qu’Hélios, afin de prendre ombrages,
Avait garni le ciel de si petits nuages ! »
zdalmatien 2« Ne vous ai-je point vu sur le soir à la télé ? Demande le canin à ce bel ongulé. Et rajoute, badin : « Juste après les réclames ! Quand l’écran se hachure à la fin des programmes. » « Au moins, j’ai sur ma robe autant de blanc que noir ; Comme belle harmonie à me faire valoir. » (1) « La veste d’un bagnard est tout équivalente : On ne badaude pas en tenue infamante ! » « Votre poil est taché par des traces de doigts. Du pétrole, sans doute, ou de l‘enduit de poix ? » L’un plaçait la rayure au dogme bureniste, (2) L’autre la moucheture au cercle toroniste ; (2) Comme si l’un et l’autre essayaient de blanchir Le tableau que chacun s’accusait de noircir.
zebre2Mais ils ne virent pas, dans leur lutte cruelle, Qu’une grenouille verte écoutait leur querelle : « Pour clore, chers messieurs, votre débat moisi, Je pense qu’il faudra mettre un point sur les i. Que serait sans son point cette droite voyelle ? Et quel sens aurait-il ce point tout seul sans elle ? »
On se préfère, soit, mais l’esprit de clocher N’oblige en aucun cas à l’esprit de clocher. (1) Inventant ainsi : par ce que je le vaux bien ! Vantant le cosmétique à l’acheteur moyen. (2) Buren et Toroni, peintres du minimum Mais qui, dans leur domaine, atteignent le summum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 octobre 2014 par dans Canidé, Carnivore, Equidé, Herbivore, Mammifère, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :