Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Le pou sur la tête


Je n’ai jamais compris pourquoi on disait « chercher des poux dans la tête » et pas « sur la tête ». Un problème à se gratter la tête …

Sortant tout embaumé d’un salon de coiffure,
Le pou ne pleurait pas sa vieille chevelure :
pou2« La tête que j’avais ne me revenait pas ; Ce gite était pouilleux et piètres ses repas. Attendons en ces lieux qu’un client se présente, Et m’offre une retraite agréable et décente. » Songeait ce parasite, à peine libéré, Alors que le coiffeur s’était évaporé. « Êtes-vous le second du salon cosmétique ? » Entend-il demander d’une voix sardonique. L’insecte se retourne en découvrant un paon Qui semble en arrogance aussi fier qu’Artaban. Parlant de sa laideur, le pou n’en a que faire. Qu’on l’appelle poupou lui parait secondaire. Il vit d’ailleurs cela comme fait Poulidor : En éternel second derrière le cador (1), Mais ce gallinacé, ce fier-à-bras à plume, Parait être venu lui tailler un costume ! « Je suis maitre céans, lui ment alors le pou. Veuillez vous installer, et tendre votre cou. » La queue en éventail, l’oiseau d’Héra paonne ; Il pose avec dédain son auguste personne Sur les cuirs d’un fauteuil qui n’admet dans ses us Que les simples fessiers du bon vulgum pecus.
pou3Pendant ce temps le pou s’installe sur la huppe De ce monstre d’orgueil qui ne reste pas dupe : « Ciel ! C'est un parasite et non le figaro ! » Hurle-t-il en craignant une boule à zéro. « À vouloir me chercher (2), je siège à votre aigrette, Vous ayant fait dresser les cheveux sur la tête ! » Lui rétorque l’insecte heureux d’avoir trouvé Un chef lui fournissant son espace privé. L’affaire en resta là, sans que l’oiseau proteste, Mais on le vit parfois se montrer plus modeste. (1) Ses cousins, les morpions, se nichant au pubis, Lui ôtent tout espoir qu’on le nomme Adonis. (2) Vouloir chercher des poux, c’est chercher la querelle. Était-il bien besoin que je vous le rappelle ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 mars 2014 par dans Insecte, Parasite, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :