Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Le dernier des mammouths



L’Homme est-il un ra-ti-boiseur ?

      
Le dernier des mammouths cherchait un coin paisible,
Pour placer le décor d’un destin prévisible,
Et montrer ses égards à partir dignement ;
Dernière volonté d’un ancien testament.

En bordure du bois, il tombe face à face
Avec un léopard, le dernier de sa race.
« N’avance pas plus loin ! dit l’autre de ces lieux.
L’air n’a plus de nature au domaine odieux.
Dans ce coin de forêt, il ne reste personne
Survivant aux effets des missions de Carbone. »
mammouth 3Le dernier des mammouths, pas troublé pour autant, Fit alors demi-tour de son pas de géant Afin de se soustraire à ce fâcheux domaine Qu’on avait oublié de mettre en quarantaine. Alors que de ce pas il quittait cet endroit, Apparaît un toucan qui lui dit que tout droit Règnent la sécheresse et les grands incendies, Qui sont souvent le lot d’humaines tragédies. Le dernier des mammouths, pas troublé pour autant, Fit alors quart de tour de son pas de géant, Pour aller rechercher ce théâtre tranquille Qui devait devenir son dernier domicile. — La Terre devait bien à ses vieux combattants Offrir une retraite en leurs lieux et leurs temps. — Alors que de ce pas il s’en allait bredouille, Il rencontre en chemin la dernière grenouille : « Les eaux venant d’amont infestent le marais ; Mais peut-être as-tu cru que tu te baignerais ? » Souffle le batracien en le mettant en garde Que si peu que l’on boive apparaît la Camarde.
mammouth 2Le dernier des mammouths, pas troublé pour autant, Fit alors demi-tour de son pas de géant, Cherchant au bout du bois cette ultime demeure Qui saurait lui donner sa gloire d’un quart d’heure. Mais dans ce coin de bois auquel il mit le pas, Une salve de feu lui servit son trépas. Chassé des quatre coins de sa dernière loge, On entendit ceci pour son funèbre éloge : « Il aura mis le temps à se manifester ! C’est le dernier des bois que l’on peut dévaster. »
Dernières volontés n’auront de garanties Que si votre dauphin ne les a perverties.

Un commentaire sur “Le dernier des mammouths

  1. Pingback: Le dernier des mammouths – La Fabulathèque | elephasminimus.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 octobre 2013 par dans Mammifère, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :