Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Yéti pas beau tout ça ?


Écrite à l’intention de Jacques Chirac dans les années 2004, il est intéressant de noter comment la fable peut traverser le temps pour correspondre au cas d’une autre personne plusieurs années plus tard.
Tiens … je vous laisse deviner …

Dans les Himalayas, par un beau jour d’été,
On fit chez les yétis un concours de beauté.
Comme le favori semblait fort acceptable,
Il fut élu d’entre eux le moins abominable.
« Houyaya ! hurla-t-il dans ce langage vif Rappelant ses rapports avec l’art primitif. Il me reste à pousser jusqu’au bout la logique De ce premier grand prix de valeur esthétique. » En moins de temps qu’il faut la troupe d’électeurs Apprit que la logique avait ses prosateurs, Car le nouveau Narcisse, étonnamment salace, Se vidait les roustons dans le dos de la race. « Je dois mettre au pouvoir ma popularité En laissant mon empreinte à la postérité. » (1) Servait-il d’argument aux cocus de la troupe, Cependant qu’il sautait leur moitié sur la croupe. À ceux disant tout haut : « Mort à l’hurluberlu ! » Il répondait tout bas : « Je ne suis qu’un élu. » Il fut bientôt le seul à chanter sa louange, Car il est naturel que tout trompé se venge : Un groupe de chasseurs passant aux environs Fut repéré de loin par un bruit d’éperons.
Désireux, avant tout, que chacun se prosterne, Il faisait peu de cas de la voix subalterne, Mais il crut un mouchard, disant l’avoir sondé, Que le groupe d’humains le traitait de pédé. Mettre en doute ses mœurs ainsi que son courage Le condamnait alors à réparer l’outrage. Il plongea bel et bien dans les pièges vachards ; L’un fait par les chasseurs, l’autre par les cornards. Doit-il toujours aller au bout de son mandat Celui que l’on croyait être un bon candidat ? (1) Cette bête improbable est toujours hors d’atteinte, Mais va de temps en temps de sa petite empreinte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 février 2012 par dans Bipède, Mythologique, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :