Outre-fables

Il me plait de croire, puisque personne ne le saura jamais, que si La Fontaine m'avait lu, il m'aurait adoré

Compte d’un loup de mer


Je reconnais que j’ai dû tordre l’histoire pour y faire rentrer mes chiffres. La prosodie se marie mal à cette matière, et le résultat peut sembler décevant.
Les rimes avec cinq et huit sont impossibles, et celles avec quatre et neuf sont délicates. Six et dix riment, mais … Imaginez pour quatorze et quinze !
J’ai entendu dire que Voltaire avait mis en vers un traité de mathématiques. Ce doit être une merveille de trouvaille …


C’était un loup de mer, un écumeur de bars,
Qui comptait pour enfants 14 millibars.
Vous me direz pourquoi 14 et pas 50,
14 me plaît + que 50 ou 40.

Ils étaient donc 14 et pas un seul de +
Partant chaque matin dans 26 minibus.
Vous me direz pourquoi 26 et pas 40,
Parce que ça me plaît, parce que ça me chante.
loup de mer 1Mais 26 minibus, ça fait 12 de trop, Direz-vous des enfants qui partaient du bistro. Alors, retirez donc ces 14 à 40 Et vous aurez 26, et tout cela m’enchante. Ce tenancier de bar, en grande opération, (14 millibars, ça vous met la pression) Au devant du comptoir astiquait la vaisselle En essuyant ses vers de façon virtuelle. S’y mêlaient quelquefois des multiplications, Des + avec des –, au coeur d’opérations : « 250 000 et 1160 Font – que 300 000 et + que 140. » (a) Il chantonnait ses pieds comme on fait d’un refrain Pour arriver à 12 en un alexandrin, Et déclamait ceux-ci d’un air barométrique Lorsqu’il était versé dans le vers algébrique : « 15 x par 10³ = 15000 et non 223. » (b)
loup de mer 4Puis, buvant son ½, il retrouvait courage Pour en venir ensuite au cas du pourcentage : « ½ de 22, ⅓ de 33 Font ⅔ de 18 − (7 – 2 x 3). » (c) Descendant de leur ¼ les enfants, à cœur joie, Se mettaient aux devoirs donnés par la baudroie, Et le barman venait, délaissant ses éviers, S’étonner sur les dons des 14 écoliers : Question № 1 : 2 ÷ 13 = + ou – 0,16 ? (d) Lisait-il dans le dos d’un jeune loup bien brun Écrivant : Є ] 0 , 1 [, (e) Et passait aussitôt à la question suivante : Que font 51 que l’on ôte à 40 ? N’étant pas très calé dans le calcul mental Le grand bar, ennuyé, remonta son futal. Voyant que son petit évitait le problème Il s’en revint au bar pour en faire de même. Des vers de 12 pieds ont, pour leur construction, Besoin d’arithmétique en leur structuration. (a) Deux cent cinquante mille et onze cent soixante Font moins que trois cent mille et plus que cent quarante. (b) Quinze multiplié par dix puissance trois Égalent quinze mille et non deux cent vingt-trois. (c) Un demi de vingt-deux, un tiers de trente-trois Font deux tiers de dix-huit moins (sept moins deux fois trois). (d) Question numéro un : deux divisé par treize Égalent plus ou moins zéro virgule seize ? (e) J’espère avec ce vers être clair pour chacun. J’écris bien : est compris entre zéro et un.

Un commentaire sur “Compte d’un loup de mer

  1. gmayer4
    5 décembre 2010

    C EST BEAU COMME L ANTIQUE ET JE VAIS MONTRER CELA A MON EPOUSE QUI FUT PROF DE MATHS CELA VA LUI PLAIRE AUSSI

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 décembre 2010 par dans Poisson, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :